• Quelle est la différence entre un ostéopathe et un masseur-kinésithérapeute?

Ce sont 2 métiers différents, mais qui sont complémentaires. Le kinésithérapeute est le plus souvent prescrit par un médecin, l’ostéopathe non: vous pouvez voir votre ostéopathe sans passer par votre généraliste. Le kinésithérapeute s’occupe de la rééducation après un traumatisme, après une chirurgie, des massages en cas de douleurs… (liste non exhaustive). L’ostéopathie tente de trouver la cause d’un symptôme (la douleur) pour soulager le patient. L'ostéopathe va s'employer à déterminer et traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l'ensemble du corps humain.

  • Existe-il des spécificités en ostéopathie?

L’ostéopathe est capable, grâce à sa formation, de traiter dans tous les champs.
Néanmoins, il existe des ostéopathes qui traitent plus certains types de pathologies fonctionnelles ou certains types de patients, et qui se sont formés dans des domaines assez spécialisés (nourrissons – maternité, sport, personnes âgées…).Méfiance si un ostéopathe se dit spécialisé dans une partie de l’ostéopathie, comme l’ostéopathie crânienne ou structurelle par exemple…

  • A partir de quel âge je peux amener mon bébé chez l'ostéopathe?

Dès la première semaine. Il est intéressant d’emmener son bébé rapidement après l’accouchement pour vérifier que toutes les structures (crâne surtout) sont mobiles. 

  • Est-ce que mon ostéopathe peut me prescrire des médicaments allopathiques ou homéopathiques?

Non. L’ostéopathie reste une thérapie manuelle. La prescription est le rôle du médecin ou de l’homéopathe.

  • Mon ostéopathe va-t-il me faire craquer les vertèbres?

Pas forcément! Contrairement à l’idée reçue, le craquement articulaire ne « remet pas en place » l’articulation mais permet de lui redonner de la mobilité.  Le craquement n’est en aucun cas un signe de réussite ni de dangerosité de la manipulation. De plus, il existe d’autres techniques beaucoup plus douces pour parvenir au même résultat. Le « craking » n’est pas indiqué chez tous les patients, et c’est l’ostéopathe qui juge nécessaire ou non d’utiliser cette technique.
Elle n’est donc pas systématique.

  • L'ostéopathie n'est-elle pas mauvaise si on en fait trop souvent?

Il n’y a pas d’étude étayant cette question. Néanmoins, des séances trop rapprochées ne permettent pas au corps de s’adapter correctement, mais ne sont pas dangereuses. Il ne sert à rien d’aller chez votre ostéopathe toutes les semaines si vous n’avez pas de douleur chronique par exemple. Un motif de consultation doit céder en quelques séances. Si ça n’est pas le cas, c’est que soit votre motif implique de retourner voir l’ostéopathe régulièrement, soit l’ostéopathie ne peut rien pour vous. La fréquence la plus courante est la suivante: de 1 à 4 séances pour une douleur, puis en prévention tous les 6 mois, voir 1 fois par an.

  • L'ostéopathie peut-elle tout traiter?

Non. L’ostéopathie est un élément au sein d’un groupe de thérapies. En aucun cas, elle ne remplacera le dentiste, le chirurgien, le médecin ou le psychologue. L’idéal est de proposer une prise en charge pluridisciplinaire selon votre cas. L’ostéopathe compétent se doit de connaître ses limites et doit orienter son patient vers un médecin, un psychologue, un podologue...

NOUS CONTACTER

Message envoyé avec succès

 

Nous suivre:

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google Adresses Icône sociale

LOCALISATION

5 Place de la Mairie

26120 Malissard

Téléphone: 06.70.15.99.49

Mail: mathieu.derment@isosteo.com